Laboratoire Papier d'Arménie

Laboratoire Papier d'Arménie

Papier d’Arménie fait appel à deux laboratoires d’analyses ainsi qu’à des experts scientifiques par soucis de bien-être et de bonne santé des consommateurs qui a permis d’obtenir la meilleure évaluation possible du produit et de l’améliorer quand nécessaire.

 

Le papier buvard, qui est une fibre d’origine naturelle est utilisé à la base pour fabriquer le papier d’Arménie. Les feuilles sont imbibées dans un bain au parfum complexe du Papier d’Arménie qui explique la teinte de celui-ci. De plus, le Papier d’Arménie continue à être fabriqué de façon artisanale à Montrouge comprenant plusieurs phases : la préparation du bain aromatique, la salinisation du papier, le trempage, le passage au four, la mise au repos puis le conditionnement qui comprend la découpe des feuilles, la perforation des bandes, le montage des carnets et enfin l’empaquetage avant la distribution.

 

La marque est soucieuse de l’écologie, du respect et du bien-être. En effet, le papier d’Arménie n’est pas dangereux pour la couche d’ozone car pour ralentir la combustion, ces feuilles sont passées dans une solution naturelle. Le papier d’Arménie est certifié par le FSC agissant pour une gestion forestière stable. Le papier d’Arménie représente une certaine idée de l’art de vivre. Depuis sa création, les consommateurs du papier d’Arménie ont favorisé l’épanouissement de cet esprit et de ce respect. Celui-ci est réputé depuis l’Antiquité pour avoir des propriétés antiseptiques, cicatrisantes et expectorantes. Le baume de benjoin servait auparavant à traiter l’asthme, les toux et les enrouements. On lui attribue également des forces purifiantes permettant d’éliminer toutes les émotions et pensées impures. Il est employé pour chasser toutes les énergies négatives et combattre les idées noires à tendances dépressives ou suicidaires. En effet, il déploie la jovialité et l’enthousiasme.

 

Malgré une origine datant de l’Antiquité, le papier d’Arménie est un concept original. Il reste le seul désodorisant d’intérieur à utiliser le Benjoin (habituellement utilisé par les parfumeurs) et à se présenter sous la forme de papier à consumer. Il est unique depuis sa création.

 

Le papier d’Arménie ne cesse de s’améliorer d’où la naissance de nouveaux bruleurs ou de nouvelles formes de découpage et de présentation.



Più informazioni Meno informazioni